Au CŒUR DE LA CALABRE

Au CŒUR DE LA CALABRE

Parc National du Pollino

Le Parc National du Pollino est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2015 pour la biodiversité qui caractérise sa flore et sa faune, pour les paysages non contaminés que vous pourrez admirer depuis les sommets qui dépassent 2 000 mètres d'altitude, et enfin pour l'extraordinaire possibilité d'admirer deux côtes, celle de la mer Ionienne et celle de la mer Tyrrhénienne. L'une des très nombreuses espèces présentes dans le Parc est le Pin Loricato, le seul arbre capable de vivre sur les sommets de l'Apennin Calabrais-Lucanien. Le nom de cet arbre dérive de la ressemblance de son écorce avec l'armure des soldats romains, la lorica. D'un point de vue faunistique, la zone du Pollino est parmi les plus importantes de tout le sud de l’Italie : faune variée, qui comprend de nombreuses espèces que vous ne pourrez admirer dans aucune autre zone montagneuse, comme le milan royal ou le crave corallin. Un environnement précieux à découvrir et vivre à travers vos passions sportives ou enfourchant votre vélo.

Parc National de la Sila

Le symbole de ce parc au cœur de la Calabre est le loup qui a repeuplé ce lieu merveilleux, ses montagnes et ses vallées. Dans cette zone protégée, des plantes spectaculaires et une grande variété d'animaux coexistent, représentant l'un des patrimoines de biodiversité les plus importants d'Italie. Vous pourrez traverser, à pied ou à vélo, des vues sauvages et des panoramas qui changent avec les saisons et avec la variation des altitudes. Vous pourrez vous immerger dans des symphonies de couleurs et de nuances, le long de l'eau et des ruisseaux. Dans le parc, vous pourrez également découvrir les « patriarches végétaux », des arbres singuliers et précieux, centenaires et monumentaux, qui cohabitent en équilibre avec le milieu environnant, atténuent le climat et valorisent le paysage. Dans les plus de 70 000 kilomètres carrés du Parc, les musées thématiques, multimédia et interactifs pour approfondir la connaissance de la nature et de la culture ne manquent pas, ainsi que des centres dédiés aux visiteurs, des restaurants, des activités agricoles. Mais surtout, le parc permet de pratiquer de nombreuses activités en totale harmonie avec le milieu naturel et en respectant son équilibre : non seulement le vélo donc, mais aussi l'équitation, le ski de fond en hiver ou des journées dédiées à la course d'orientation et à la photographie.

Parc Naturel Régional des Serres

La région des Serres est située entre la Sila et l'Aspromonte. Elle constitue un ensemble montagneux articulé, qui alterne vallées, bois, rivières et de nombreuses sources d’eau. Dans les Serres de l'est, les ruisseaux deviennent des rivières impétueuses qui créent d'incroyables ravins, des gorges très étroites et de belles chutes d’eau comme celles du Marmarico ou celles de la rivière Assi. De nombreux animaux habitent la région : en particulier, les emblèmes de cette terre suggestive sont, outre le loup, le hérisson et le chat sauvage. La région est également caractérisée par de nombreuses productions artisanales anciennes telles que la transformation de la laine et de la soie ou celle du bois. Vous pouvez donc entreprendre non seulement un itinéraire parmi les merveilles de la nature, mais aussi découvrir ces manufactures originales et introuvables, comme les pipes à Brognaturo ou les pots en terre cuite pour conserver et cuire les aliments à Sorianello et Gerocarne.

Parc National de l'Aspromonte

Le Parc vous offre de magnifiques sentiers naturels à parcourir à vélo ou à cheval. La nature est la reine incontestée de cette réserve qui, grâce à la présence de nombreux ruisseaux, est luxuriante, riche en hêtres et, dans les zones les plus proches de la côte, en splendides lauriers roses et tamaris. En explorant les lieux et en montant en altitude - jusqu'à 2 000 mètres - vous pouvez vous immerger dans de fabuleuses forêts de pin laricio, arbre emblématique de l'Aspromonte. Un voyage à la découverte de ce parc qui implique aussi le retour aux racines de la gastronomie des montagnes calabraises, basée sur les produits d'une économie typiquement pastorale et paysanne ou d'excellence agricole comme la bergamote. En parcourant l'Aspromonte à vélo, vous pouvez également aller chercher des raretés, comme le fromage pecorino de la région de la Grèce calabraise, fait avec un moule en bois particulier, la musulupa, qui laisse une empreinte circulaire sur la forme représentant des figures humaines et des marionnettes. En outre, ne manquez pas les traditionnels « maccaruni 'e casa », des macaronis faits à la main en enroulant un morceau de pâtes autour d'un roseau ou d'une aiguille à tricoter et des charcuteries - capocolli, soppressate, « nduja » et saucisses.
LES MERVEILLES DES PARCS

choses à ne pas manquer

  • L'ÉGLISE DE SAINT-JEAN-BAPTISTE

    Parc National du Pollino

    L'église de Saint-Jean-Baptiste à Acquaformosa a été construite aux début du XVIe siècle par les premiers réfugiés albanais. À l'intérieur, le bâtiment se compose de trois nefs presque entièrement recouvertes d'une merveilleuse mosaïque d'or, dont la valeur va bien au-delà de celle des matériaux précieux dont il est fait. Ici on peut même admirer une iconostase, c’est-à-dire le mur décoré d'icônes qui sépare l'autel du reste de l'église.

  • LORICA (SAN GIOVANNI IN FIORE)

    Parc National de la Sila

    Lorica est un village touristique qui se situe dans la grande vallée du lac Arvo dans la Sila Grande. Il s'étend dans deux municipalités de la province de Cosenza : San Giovanni in Fiore et Casali del Manco. Il est situé à 1 314 mètres d'altitude. Sur son territoire, vous pouvez pratiquer de nombreux sports, du canotage sur le lac au ski alpin sur le Monte Botte Donato (1 929 m).

  • TAVERNA

    Parc National de la Sila

    Taverna, la cui fondazione risale al IX sec., è situata tra gli alvei dei fiumi Alli e Litrello. All’interno del Museo Civico sono ospitate, oltre ai dipinti di Mattia Preti, opere d’arte contemporanea con artisti del calibro di Ercole e Lia Drei, Francesco Guerrieri e Carmelo Savelli. Numerosi sono i complessi monastici e i palazzi nobiliari presenti nel borgo: il Convento di San Domenico, il palazzo Gironda-Veraldi, l’Abbazia di Santa Maria di Peseca e i ruderi della Torre di Guardia.

  • GEOPARCO

    Parc National de l'Aspromonte

    Le GeoParco Aspromonte est un candidat pour le Réseau Mondial des parcs géologiques de l'UNESCO avec ses 89 sites géologiques censés, dont 8 d'importance internationale. L'un des éléments les plus importants du paysage géologique de l'Aspromonte sont les « Pietre », des pierres modélisées par des agents atmosphériques, qui apparaissent comme des monuments naturels, parmi lesquels les plus spectaculaires sont : Pietra Cappa (monolithe parmi les plus grands d'Europe), Pietra Lunga, Pietra Castello, Rocce di San Pietro, Rocca del Drako et Caldaie del latte.

  • LUNGRO - LA MONTAGNE ET SES HABITANTS

    Parc National du Pollino

    Le territoire montagneux de Lungro se situe sur le versant des « Monti dell'Orsomarso » et est couvert de vastes bois de hêtres qui, au-dessus de 1 000 mètres, se mélangent aux exemplaires de pin noir ou à ceux de pin loricato, plus rares. Parmi la riche faune du lieu, nous trouvons le chevreuil autochtone, préservé dans cette zone du sud de l'Italie grâce à la conformation du territoire et à la présence de forêts étendues et complexes.

  • VILLAGGIO MANCUSO

    Parc National de la Sila

    Villaggio Mancuso est né dans les premières décennies du XXe siècle, en tant que centre de vacances pour les citoyens de la zone de Catanzaro, dans l'un des endroits les plus prestigieux de la Sila. Il s'étend dans la zone des monts Femminamorta et Gariglione. Il y a de petites maisons en bois typiques avec des listes noires et blanches, qui rappellent les chalets suisses et sont maintenant flanqués d'hôtels et d'activités de loisirs.

  • MUSÉE DE SAN SOSTI

    Parc National du Pollino

    Le musée « Artemis » des 56 municipalités du Parc National du Pollino est situé à San Sosti (CS), la porte au sud-ouest de la zone protégée. Le musée est à l'intérieur d'une vieille prison du Moyen Âge, qui a été utilisée comme prison locale jusqu'en 2000. La prison a été restaurée grâce aux fonds de l'Autorité du parc et présente des expositions archéologiques thématiques.

  • TIRIOLO

    Parc National de la Sila

    Tiriolo se dresse sur la butte qui marque la ligne de partage des eaux entre la vallée du fleuve Amato du côté tyrrhénien et celle du Corace du côté ionien. Le village a été fondé par les Grecs et doit son nom Tryoros aux 3 montagnes qui l'entourent, d'où vous pourrez admirer deux mers, la Tyrrhénienne et l’Ionienne, et dans les jours les plus clairs même les îles Éoliennes.

  • LE SANCTUAIRE MARIAL DE SANTA MARIA DEL BOSCO

    Parc Naturel Régional des Serres

    Le sanctuaire marial de Santa Maria del Bosco tire son nom de l'église dédiée à la Vierge, qui se dresse au milieu de géants sapins blancs, où le fondateur de l'Ordre des Chartreux faisait pénitence et a été enterré. Un lac artificiel évoque les moments de prière solitaire du saint thaumaturge.

  • LE MUSÉE DE LA MÉMOIRE FERRAMONTI DE TARSIE

    Parc National du Pollino

    Ferramonti était le plus grand camp de concentration fasciste italien où des juifs, des antifascistes et des réfugiés politiques ont été internés. En 2004, le Musée de la Mémoire Ferramonti di Tarsia a été inauguré sur le site dans le but de protéger concrètement l'identité et la mémoire historique, ainsi que de préserver et de diffuser le patrimoine historique du camp de concentration.

  • MONUMENT DE GARIBALDI

    Parc National de l'Aspromonte

    Dans la municipalité de Sant'Eufemia d'Aspromonte, à 7 km de Gambarie, une pinède séculaire préserve encore le gigantesque arbre sur lequel s’appuya le général Giuseppe Garibaldi, blessé le 29 août 1862, et abrite le mausolée voulu par les citoyens pour honorer ses actes. Le Mausolée commémore le débarquement des Mille et des Chemises rouges, dirigés par le héros des deux mondes, qui a eu lieu en 1862. Une pierre indique le point exact du débarquement.

  • MORMANNO: BOCCONOTTO

    Parc National du Pollino

    Qu'il soit de forme ovale (la plus courante) ou ronde ou à panier, c'est un vrai plaisir pour le goût de sentir la savoureuse pâte brisée du Bocconotto de Mormanno. Un petit gâteau qui fond en bouche laissant place à l'excellente garniture qui peut varier selon le goût et la créativité des pâtissiers ou même les préférences des consommateurs.

  • LAC D'ANGITOLA

    Parc Naturel Régional des Serres

    L'oasis naturaliste du lac d'Angitola est l'une des réserves naturelles situées près d'un lac artificiel parmi les plus importantes de la Méditerranée. Le lac, créé en 1966 sur l'ancien lit du fleuve Angitola et des ruisseaux Nia et Reschia, était soumis à restriction comme oasis de protection grâce au Décret du président de la Région n. 557 du 12/05/1975. C'est la seule zone Ramsar, une zone humide d'importance internationale, dans la région de la Calabre.

  • BASILIQUE DU BIENHEUREUX ANGE D'ACRI

    Parc National de la Sila

    La construction de la basilique a commencé en 1893 grâce aux travaux de Guido Quercioli et s'est terminée en 1898. À l'intérieur, il y a douze chapelles et dans la centrale il y a une urne entièrement en bronze et en verre, qui abrite le corps recomposé du Saint. L'intérieur de la basilique est décoré de fresques avec des scènes représentant les miracles du Saint.  Le dôme mesure 32 mètres de haut avec deux tours et des cloches en bronze recouvertes de cuivre.

  • FORGES DE MONGIANA

    Parc Naturel Régional des Serres

    Fondées en 1771 sous le règne de Ferdinand IV de Bourbon, les forges de Mongiana étaient utilisées pour la production de guerre ainsi que dans le domaine du génie civil. Par exemple, les ponts de fer suspendus sur les fleuves Garigliano (Pont Real Ferdinando) et Calore (Pont Maria Cristina) mais aussi les rails du premier chemin de fer italien, la ligne Naples-Portici, sont sortis de de ces hauts fourneaux.

  • MORANO CALABRO : DOUCES PÂTURAGES ET PRODUITS LAITIERS

    Parc National du Pollino

    La Felciata (en dialecte ‘a filicèta) tire son nom des fougères, qui lui confèrent aussi son arôme extraordinaire, et est mangée juste après qu'on la produit, même chaude. Elle est produite avec du lait de chèvre en été, lorsque les pâturages donnent au lait les arômes, les fragrances et les saveurs les meilleurs. Pour sa délicatesse, les habitants de la zone l'appelaient le Pain des Anges.

  • LAINO CASTELLO

    Parc National du Pollino

    Le toponyme « Laino Castello vecchio » indique ce qu'il reste de l'ancien village situé sur la même colline où, des siècles plus tôt, les Lombards fondèrent leur forteresse imprenable dont il ne reste que des ruines aujourd’hui. Cependant, le village possède encore des vestiges de portes, tours et fortifications typiques du système médiéval.

  • BIRDWATCHING

    Parc National de l'Aspromonte

    L'Aspromonte est l'un des endroits privilégiés pour observer les oiseaux migrateurs, à l'extrémité sud de la péninsule. Il représente une sorte de tremplin pour des dizaines de milliers de rapaces diurnes et de cigognes qui, après avoir niché en Europe, doivent traverser le Détroit de Sicile, en direction du sud pour aller hiverner en Afrique. Depuis 2010, le parc surveille et étudie les migrations postnuptiales. Les amateurs du birdwatching ont à leur disposition une plateforme de 4 mètres situé dans la plaine de l'Aspromonte pour observer la migration.

  • CHUTES D’EAU MUNDU ET GALASIA

    Parc National de l'Aspromonte

    Le paysage, caractérisé par des lacs limpides et des sauts d'eau entre des rochers de granit aux gorges étroites, se présente avec une riche végétation composée de chênes, de chênes verts, de hêtres, de grandes lianes de clématite et de rares variétés de fougères, dont la fougère bulbifère géante (Woodwardia radicans). Le ruisseau produit de grandes chutes d'eau, telles que la chute pittoresque Mundu et, au sommet, la chute Galasia.

  • FLORE ET FAUNE

    Parc National de l'Aspromonte

    Woodwardia radicans, originaire du Tertiaire.  Récemment, la forêt de hêtres de Valle Infernale a été nominée pour faire partie du réseau de l'UNESCO des bois de hêtres anciens. La faune est vraiment très riche. Parmi les mammifères, on peut trouver : le loup, le chat sauvage, le lérotin commun, l'écureuil du sud, la martre, le blaireau, le lièvre et le chevreuil italien. Parmi les reptiles, il y a la tortue Hermann, tandis que parmi les amphibiens, il y a la salamandrine à lunettes et le crapaud sonneur des Apennins.

  • SANCTUAIRE DE SAINT HUMBLE

    Parc National de la Sila

    Le sanctuaire de Saint Humble, connu sous le nom de « Convento la Riforma (Couvent la Réforme) », a été fondé par le bienheureux Pierre Cathin, envoyé par saint François d'Assise. Le portail, qui remonte au XVe siècle, surmonté des armoiries des princes Sanseverino, mène à la nef centrale qui culmine dans l'abside, sur laquelle est placée la sculpture en bois de Jésus Crucifié, œuvre de Frère Humble de Petralia et datant de 1637 (année de la mort du Saint).

  • RÉSERVE NATURELLE BIOGÉNÉTIQUE "I GIGANTI DI FALLISTRO"

    Parc National de la Sila

    La Réserve naturelle située en localité Fallistro dans le territoire de Spezzano della Sila et près de Croce di Magara, s'étend pour presque 5 hectares et son bois comprend des pins centenaires, dont certains dépassent 40 mètres de hauteur, en bordure d'une filature datant du XVIIe siècle, située à proximité. En plus des 53 exemplaires de pins laricio « géants », on trouve des exemplaires de hêtre, d'érable de montagne et de peuplier blanc.

  • GAMBARIE ET L'OBSERVATOIRE DE LA BIODIVERSITÉ

    Parc National de l'Aspromonte

    Gambarie est une station de montagne de la municipalité de Santo Stefano dans l'Aspromonte, située à 1 350 mètres d'altitude, au cœur du parc national de l'Aspromonte. Il s’agit d’une importante station touristique d'hiver, célèbre pour ses pistes, ses remontées mécaniques, son environnement naturel et les paysages suggestifs. L'Observatoire de la Biodiversité, situé à Cucullaro, est une structure destinée à transmettre les connaissances sur la flore, la faune, les habitats et les écosystèmes de l'Aspromonte.

  • MUSEO DELLE SERRE

    Parc Naturel Régional des Serres

    À Monterosso, il y a aussi le « Musée multimédia des Serres Calabraises », où il est possible d'admirer à travers une documentation photographique, composée d'images d'époque, la flore et la faune, le territoire, l'urbanisme, l'architecture, mais aussi société, travail, nutrition et cadre dialectal de ces lieux.

  • CENTRE VISITES CUPONE

    Parc National de la Sila

    Le Centre visites, construit suite à l’adaptation des espaces adjacents à l'ancienne scierie publique et aux locaux accessoires, est aujourd'hui un centre d'éducation à l'environnement avec des sentiers naturalistes, des observatoires de la faune, un musée et un jardin géologique. L'aire de pique-nique à proximité le long du lac Cecita contribue à rendre le Centre l'une des zones les plus fréquentées du parc national de la Sila.

  • Camigliatello

    Parc National de la Sila

    Camigliatello Silano situato a 1.300 m s.l.m., è tra le località della Sila a maggiore vocazione turistica, durante tutte le stagioni. Dispone di un moderno impianto di risalita per lo sci alpino, al servizio dell’utenza invernale ed estiva, che permette la risalita dalla stazione situata in località Tasso fino alla stazione di Monte Curcio a 1786 m s.l.m.

  • LE VILLAGE DE SILVANA MANSIO

    Parc National de la Sila

    Le village de Silvana Mansio, construit dans les années 1930 dans la municipalité de Casali del Manco et situé à une altitude de 1 470 m, est sans aucun doute l'un des plus beaux endroits de Sila, car il a réussi à préserver l'habitat naturel dans son intégralité. Cela a été possible grâce à la construction de chalets avec une saveur presque féerique parfaitement insérée dans le contexte d'un bois d'environ 100 mille mètres carrés.

  • CENTRE DE SERVICES DU PARC NATIONAL DU POLLINO

    Parc National du Pollino

    Le centre de services de Castrovillari est situé dans l'historique Palazzo Gallo. Structure à l'emplacement prestigieux, le centre est doté d’une salle immersive à travers laquelle vous pouvez profiter du spectacle d'images qui décrivent le parc dans tous ses aspects, de la nature à l'histoire et la culture, du sport à œnogastronomie de la zone.

  • LE CENTRE VISITES DU MUSÉE DE L'EAU ET DE L'ÉNERGIE

    Parc National de la Sila

    Le Centre visites du Musée de l'Eau et de l'Énergie est situé à Trepidò, dans la municipalité de Cotronei, province de Crotone. Il est né grâce au réaménagement environnemental d'une zone et à la valorisation d'un bâtiment préexistant. Les sujets du Musée, traités à travers les technologies multimédia et interactives, sont les ressources en eau et l'utilisation des énergies renouvelables.

  • RÉSERVE LAC DE TARSIA

    Parc National du Pollino

    La Réserve du Lac de Tarsia est une importante zone humide située le long du fleuve Crati avec une quantité constante et diversifiée d'espèces de poissons. La Réserve offre hospitalité et refuge à de nombreux oiseaux migrateurs. Il faut également remarquer la présence de certains rapaces diurnes tels que milan noir nidifiant et le busard des roseaux.

  • MATTIA PRETI

    Parc National de la Sila

    Mattia Preti, dit Cavalier Calabrese, est né à Taverna en 1613. Il est arrivé à Rome au début des années trente du XVIIe siècle, entrant en contact avec la peinture du Caravage et des Caravagistes. En 1661, l'artiste s'installe à Malte où, en tant que peintre officiel des Chevaliers de l'Ordre, il se consacre à la décoration de la cathédrale Saint-Jean à La Valette avec des histoires du Baptiste et à la création de nombreuses toiles pour les églises de l’île.

  • CHARTREUSE DE SERRA SAN BRUNO

    Parc Naturel Régional des Serres

    La Chartreuse de Serra San Bruno est le premier monastère de l'ordre des Chartreux d'Italie, le deuxième de tout l'Ordre, et est situé dans une forêt pittoresque à la périphérie de Serra San Bruno. Le monastère a été construit entre 1090 et 1101 par Brunone de Cologne, fondateur de l'Ordre des Chartreux et de la Grande Chartreuse près de Grenoble.

  • MUSÉE NATIONAL ARCHÉOLOGIQUE DE REGGIO CALABRIA

    Parc National de l'Aspromonte

    Le bâtiment du Musée national de la Grande-Grèce abrite les Bronzes de Riace, l'un des exemples les plus significatifs de l'art grec classique : deux statues en bronze représentant deux hommes nus, à l'origine armés de boucliers et de lances, qui sont devenus un symbole de la ville de Reggio Calabria. Le musée, construit entre 1932 et 1941 et l'un des plus représentatifs de cette période historique, abrite une vaste exposition de pièces de toute la Calabre.

  • MONTEROSSO CALABRO

    Parc Naturel Régional des Serres

    Il nome Monterosso deriva dalla presenza in zona di una miniera ferruginosa adoperata per tinteggiare i tessuti. È sede di una importante museo della civiltà contadina (3000 pezzi) che rappresenta l’anello di congiunzione tra la cultura degli avi e quella delle giovani generazioni.

  • CENTRE VISITES "MUSÉE BOTANIQUE DELLO ZOMARO"

    Parc National de l'Aspromonte

    Situé dans la zone centre-nord du Parc, dans la municipalité de Cittanova, à environ 1 000 m d'altitude, il s'agit d'une structure destinée aux activités éducatives et de diffusion sur les particularités de la flore de l'Aspromonte. Le Centre est équipé d'un herbier d'environ 200 exemplaires de la flore de l'Aspromonte, de panneaux illustrant les paysages du Parc, de modèles didactiques de cellules, de plantes, de parties de plantes utiles pour les activités d'étude, ainsi que d’un TBI multimédia interactif.

  • ŒNOGASTRONOMIE ET PRODUITS TYPIQUES

    Parc National de l'Aspromonte

    Les espaces du Parc proposent des produits liés à la tradition pastorale et paysanne comme le capocollo ou la soppressata (de la charcuterie typique) et d'autres saucisses aromatisés au poivron rouge et fenouil. Il faut remarquer aussi les pappaluni, gros haricots de l'Aspromonte, cultivés dans les zones à altitude de moyenne à haute du parc. Le climat contribue également à la culture des délicieuses pommes de terre de l'Aspromonte. On doit aussi se rappeler du Caciocavallo di Ciminà, ainsi que de la ricotta et du Pesce Stocco, qui a toujours été populaire dans les zones internes de la Calabre.

    Filter All Routes

    Newsletter

    Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

    © Ente Parco del Pollino | All rights reserved.